Chaudière condensation

Le principe de la chaudière à condensation est qu’elle tire profit de la chaleur latente de la vapeur d’eau contenue dans les gaz d’échappement. Présentant de très bons rendements, la chaudière à condensation ne manque pas d’avantages. Plus respectueuse de l’environnement que la chaudière classique, elle ouvre droit à un crédit d’impôt en faveur du développement durable
Chaudière à condensation, principe

Le principe de la chaudière à condensation est simple. La chaudière à condensation est conçue pour récupérer une partie de la chaleur dite latente qui partent habituellement dans les fumées, provenant des combustibles naturels (gaz ou fioul). Ladite chaleur condense la vapeur d'eau des fumées d'échappement et se transmet à l'eau du circuit de chauffage ; l'eau de condensation produite est évacuée à l'égout. Grâce à ce système, le rendement est augmenté de 20% par rapport à une chaudière traditionnelle.
Les chaudières à condensation s'installent comme des chaudières conventionnelles, mais elles nécessitent toutefois la mise en place d'un conduit d'évacuation d'eau.
Chaudière à condensation, avantages

Les avantages de la chaudière à condensation sont multiples.
La chaudière à condensation permet de faire une économie globale de l'ordre de 25% à 30 % par rapport à une chaudière standard. D'ailleurs, la chaudière à condensation est particulièrement indiquée pour le chauffage à « basse température » ou à « chaleur douce ». Elle garantit un bon niveau de sécurité, de fiabilité et un grand confort thermique.
La chaudière à condensation préserve l’environnement et contribue au développement durable. Elle peut être alimentée à partir d’une installation solaire ou d’un système prenant en compte les enjeux écologiques de notre ère. Pour profiter des performances des appareils à condensation, il est indispensable de mettre en œuvre des conduits adaptés et certifiés, de qualité supérieure et d'une parfaite étanchéité.